Google
 

vendredi 30 novembre 2007

Pour se réchauffer: velouté de pois-cassés lardons

Note: pour la version in English c'est ici.



Mes ami(e)s l'heure est grave: les températures baisses de façon vertigineuse! Et là rien à faire, pas d'OPA, ni d'action du gouvernement. A moins que vous n'ayez gagné au Loto et ayez déjà vos billets d'avion pour les destinations chaudes, il va falloir lutter avec les moyens du bord: écharpes chaudes, moufles fourrées et chapka ...
Pour se réchauffer une fois de retour dans votre home-sweet-home rien de tel qu'un bon velouté maison, après celui au potimarron je vous propose un velouté aux pois-cassés et lardons.

Ingrédients:
- 250g de pois-cassés
- 4 belles carottes
- 150g de lardons fumés
- une petite briquette (=20cl) de crème liquide (allégée)
- 30 graines de coriandre
- 1 cuillère à café de gingembre râpé

Préparation (ultra simplissime):
1- Faire cuire les pois-cassés (suivre les indication du paquet). Pendant ce temps peler les carottes, les couper en rondelles et les faire cuire pendant 20 minutes dans le l'eau.

2- Faire revenir les lardons, réserver.

3- Dans votre mixeur mettre les pois-cassés, les carottes, les lardons, les graines de coriandre, le gingembre et la crème liquide puis mixer.
Voila c'est près! Comme conseil de dégustation vous pouvez y ajouter dans votre bol une larme d'huile de noix, des croûtons dorés.

Bon appétit!

D'autres idées de soupes ici:
-soupe de citrouille dorée à l'huile d'olive
-soupe Tiffany
-velouté de potimarron au lait de coco
-soupe de topinambour

Note: Pour la version in English c'est ici.

lundi 26 novembre 2007

Pain moelleux à la pomme de terre



Aujourd'hui comme pas mal de bloggueuses qui blog en anglais j'ai participé en secret ( dans le plus grand secret, rien n'a filtré :-)) à la recette de novembre des Daring Bakers. J'ai déjà posté cette recette et aventure sur la version en anglais de ce blog (allez voir sur La vie in English).

La recette que nous devions toutes et tous réaliser était un pain moelleux à la pomme de terre. Et je dois vous dire que j'appréhendais quand même un peu, je n'avais jamais fait de pain de ma vie (ni même avec une MAP).
Une contrainte: nous ne devions pas utiliser de MAP, ça a pétri pétri dans les cuisines du monde!
Je vous conseille cette recette pour au moins 2 raisons:
1- super fastoche!
2- délicieux!!



Ingrédients:

- 4 grosses pommes de terre pelées et coupées grossièrement (j'ai utilisé des bintges)
- 950ml d'eau (on récupère l'eau de cuisson des pommes de terre)
- 1 cuillère à soupe bombée de sel
- 2 sachets de 8g de levure boulangère
- 1kg de farine standard
- 25g de beurre doux (et ramollo)
- 150g de farine complète (j'ai utilisé de la farine de sarrasin)

Préparation:

1- Réduire en purée les pommes de terre. Dans l'eau tiède de cuisson ajouter en mélangeant la levure puis la purée. Laisser reposer 5 minutes.
Y ajouter 350g de farine, et laisser reposer environ 20 minutes.

2-Incorporer au mélange le beurre, le sel. Bien mélanger. Puis y incorporer en pluie la farine complète.

3-Ajouter 350g de farine et bien incorporer.
Note: A ce point de la recette il reste 300g de farine.

4-Placer la pâte sur un plan de travail fariné et pétrir pendant 10 minutes en incorporant de la farine petit à petit afin que la pâte colle de moins en moins.

5-Mettre la pâte dans un récipient, couvrir et laisser reposer au moins 2 heures (près d'un radiateur en hiver par exemple). La pâte va doubler de volume.

6- Placer à nouveau la pâte sur votre plan de travail fariné puis pétrir quelques minutes.

Ensuite c'est à vous de jouer: vous avez envie d'un gros pian, de petits pains ou d'un facaccia, de couvrir de graines de sésame ou de pavot ...

Cuisson: 230 deg C, de 30 minutes à 50 minutes

Note: Pour la version in English c'est ici.

samedi 24 novembre 2007

Avis aux nantais aujourd'hui!

Avis aux nantais aujourd'hui:
le 24 novembre:
l'Association pour la Prévention des Risques Environnementaux au Sénégal

vous invite à une journée d'information, de 12h à 23h à la cafétéria de la faculté de médecine et pharmacie (en ville), 1 rue Gaston Veil

Pour plus de renseignements:
www.pres.asso.fr
ou au: 06.25.10.49.04

dimanche 18 novembre 2007

Do you speak English? :-)

Si vous aimez la langue de Virginia Woolf ou de Shakespeare avez-vous pensé à lire la version de mon blog en anglais? C'est sur La vie in English ici

See you soon!
A bientôt!

vendredi 16 novembre 2007

Mangeons des fleurs! à "la taille de guêpe" (Antibes)

NOTE: Pour la version in English c'est par ici.

Vous voulez vous faire plaisir sans que vous vous demandiez si c'est votre lessive qui a fait rétrécir vos vêtements? Et bien voilà l'adresse à retenir, testée avec 2 copines (mes copines de lunch) celle d'un restaurant original où:
1- on mange des fleurs et des graines germées
2- les menus sont lights

En plus cette adresse se situe dans le vieil Antibes, dans une rue charmante et pittoresque du vieux village (et un petit détail: à 2 minutes à pieds de chez moi).
Restaurant La taille de guêpe, 24 rue de Fersen, 06600 Antibes (plus de détails ci-dessous)


Pour un menu à midi comptez environ 15 euros (prix très décent ici en PACA!), en plus c'est très bon et joliment présenté.
Ça faisait longtemps que j'avais envie de manger des fleurs et voilà c'est chose faite, et pour tout vous dire je recommencerai, c'est -différent mais- bon!

Nous avons mangé:
-salade de fleurs: mélange de mesclun, de graines germées et de fleurs. Visuellement c'était très coloré (désolée les photos ont été prises avec mon téléphone et la qualité -euh peut-on même parler de qualité?- est nulle.


-ensuite en plat de résistance: poisson pour les unes et aiguillettes de poulet pour une autre. Toujours avec des légumes du riz complet, du quinoa et des graines germées.


- en dessert de la crème chocolat à la lavande (vraiment bon!)

A tester résolument!

NOTE: Pour la version in English c'est par ici.

lundi 12 novembre 2007

[clic]ma plus belle photo culinaire

Beaucoup on déjà participé au concours lancé par "Mes tables de fêtes": mes plus belles photos culinaires.
Alors voilà moi aussi je participe.

Cette photo a été faite juste à coté de chez moi (à 10 mètre de ma porte d'entrée) face à la mer à coté du musée Picasso d'Antibes. Oui oui c'est la mer dans le fond.
Je ne pensais pas que cette photo serait aussi jolie car d'une main je tenais la volette où ma pissaladière était en train de refroidir et de l'autre mon appareil (un reflex numérique). Et sans être super vieille ni dépendante à une quelconque drogue (le chocolat ne compte pas, si si :-)) j'ai la tremblote et donc je pensais vraiment que la photo serait à jeter, comme quoi!

vendredi 9 novembre 2007

Chayote en poêlée

NOTE: Pour la version in English c' est par ici!


On faisant mes courses samedi au marché provençal, c' est à dire juste sous mes fenêtres, une drôle de chose vert vif que je ne connaissais pas m' a interrompu dans ma flânerie. Tout de suite après être descendue de mon petit nuage j' ai demandé au maraîcher de quoi il s' agissait, à quoi le vieux monsieur m' a répondu " ben des chaoytes, c' est très bon revenu à la poêle". Ne les vendant pas à un prix exorbitant: 75 centimes pièce, je me laisse tenter. Le monsieur me donne un dernier conseil: "il faut les couper en quartiers avant de les peler, c' est plus facile".

Donc me voilà chez moi devant ma chayote avec mon économe à la main. Première impression: la chair est claire, ferme et un peu gluante comme celle des courgettes. Il y a une grosse graine au centre que je n' ai pas gardé, certains la mange: apparemment rien ne se perd dans la chayote!
Je suis certaine courageuse mais pas téméraire :-) je n' ai pas mangé seule la chayote, je l' ai préparée en poêlée avec des aubergines et poivrons le tout assaisonné d' huile d' olive et d' herbes de Provence.
Avis: c' est croquant, gorgé d' eau sans goût très prononcé.
Il parait qu' à la Réunion ils mangent les chayotes, qui appellent chouchous c' est chou non? :-), en gâteau. Je dégoûterai oui mais en gâteau!

NOTE: Pour la version in English c' est par ici!

mercredi 7 novembre 2007

Le mot du jour: " velouté"


Tatatam! Aujourd'hui je dépoussière une rubrique de ce blog: " Truc du jour". Et le truc du jour va être le mot du jour, et ce mot expliqué est: velouté.
J' ai choisi ce mot car en ce moment on trouve sur les blogs des recettes à gogo de veloutés, mais qui sont en fait des potages, des soupes et non des veloutés! C' est vrai que velouté est un mot un peu plus " trendy", plus à la page que soupe. Alors non non je ne cafterai pas ce n' est pas dans mon genre.

Je vais néanmoins vous éclaircir: voila la définition du Larousse Gastronomique rédigé avec le concours du comité gastronomique présidé pas Joël Robuchon (un cadeau de Mathieu avant qu' il ne parte à New-York):
" Potage dont l' élément principal (légume, poisson, viande, crustacé) est cuit dans un liquide lié (au gras ou au maigre), l' ensemble étant ensuite passé à l' étamine avant de recevoir une liaison (jaune d' oeuf, crème et beurre), ainsi qu' une garniture finale (blanc de volaille en julienne, queues d' écrevisse, pointes d' asperge ...). Ce type de potage doit son nom à son aspect lisse et à sa consistance onctueuse."
Donc même si je ne suis pas une puriste et n'utilise pas d' étamine, un potage qui n' est que des légumes bouillis mixés n' est pas un velouté, désolée ...
Share on Facebook