Google
 

vendredi 9 novembre 2007

Chayote en poêlée

NOTE: Pour la version in English c' est par ici!


On faisant mes courses samedi au marché provençal, c' est à dire juste sous mes fenêtres, une drôle de chose vert vif que je ne connaissais pas m' a interrompu dans ma flânerie. Tout de suite après être descendue de mon petit nuage j' ai demandé au maraîcher de quoi il s' agissait, à quoi le vieux monsieur m' a répondu " ben des chaoytes, c' est très bon revenu à la poêle". Ne les vendant pas à un prix exorbitant: 75 centimes pièce, je me laisse tenter. Le monsieur me donne un dernier conseil: "il faut les couper en quartiers avant de les peler, c' est plus facile".

Donc me voilà chez moi devant ma chayote avec mon économe à la main. Première impression: la chair est claire, ferme et un peu gluante comme celle des courgettes. Il y a une grosse graine au centre que je n' ai pas gardé, certains la mange: apparemment rien ne se perd dans la chayote!
Je suis certaine courageuse mais pas téméraire :-) je n' ai pas mangé seule la chayote, je l' ai préparée en poêlée avec des aubergines et poivrons le tout assaisonné d' huile d' olive et d' herbes de Provence.
Avis: c' est croquant, gorgé d' eau sans goût très prononcé.
Il parait qu' à la Réunion ils mangent les chayotes, qui appellent chouchous c' est chou non? :-), en gâteau. Je dégoûterai oui mais en gâteau!

NOTE: Pour la version in English c' est par ici!

4 commentaires:

cuisineplurielle a dit…

merci d'avoir testé pour nous

Anonyme a dit…

Bonjour,
c'est aussi très bon en gratin!

Babeth a dit…

Merci pour ce conseil de degustation :-)

Anonyme a dit…

Bonjour,
Oui la graine se mange et c'est même très bon. Vous pouvez aussi très bien préprarer le chouchou en daube, ail, échalotte, thym en cocotte, et même farci avec de la chair à saucisse (attention temps de cuisson assez long), mais rapé à la poêle c'est le top. Conseil d'une réunionnaise ;-)

Share on Facebook