Google
 

mercredi 6 février 2013

Bonne Année 2013

Avec du retard une très bonne année 2013! Continuez à cuisiner et à faire partager vos bon petits plats. Et surtout que 2013 vous garde en bonne santé et avec un emploi stable.

Pour ce "presque portrait de famille", il a fallut un certain nombre de photos, l'aide de photoshop et du saucisson pour faire tenir tranquille les chiens!

Photo prise en décembre 2012 à Kigali

samedi 1 décembre 2012

Après la pluie ... de retour à la maison



Inondations, infiltrations, et problème de toiture tels ont été nos soucis ces derniers temps. Depuis plus de 3 ans que nous habitons en Afrique nous sommes habitués à ce que de l'eau rentre de façon modérée par les fenêtres ou que des robinets fuient un peu. C'est un peu comme les insectes, on arrive à s'y habituer.
Mais là, il a fallut quitter le navire, le palace pour 15 jours.
Tout avait commencé fin septembre début octobre par de l'eau qui s'est mise à couler (oui couler et non suinter) par le mur de la salle de bain du rez de chaussée. Je n'utilise plus l'abréviation RDC depuis un moment maintenant. En effet c'est aussi le nom du pays voisin la République Démocratique du Congo. Je n'utilise plus RDC depuis le jour j'avais laissé à la femme de ménage un message du genre "ranger le papier toilette dans les toilettes du RDC". Elle n'a pas compris, m'a demandé ce que je voulais dire et aussi a du me prendre au passage, encore une fois pour une folle!
Donc revenons à nos fuites, donc certains auraient sûrement installé des cierges en pensant à une intervention divine, mais tout en étant croyante, j'ai plutôt pensé contacter un plombier. Donc après plusieurs semaines, 3 entreprises de plomberie, des dizaines de sms échangés avec le propriétaire. Il a fallut qu'il contacte lui-même les plombiers car je ne parle pas la langue du pays. Nous avons eu une semaine de répits, puis tout a lâché! L'eau s'est remise à recouler, puis les tuyaux des autres salles de bain ont explosé dans les murs et cerise sur le gâteau avec la saison des pluies de l'eau en très grande quantité s'est mise à couler par les plafonds de l’étage.
On patauge, on essaye de ne pas se faire électrocuter et de mettre à l'abri les affaires. Certes j'ai de la chance, j'avais de l'aide, la femme de ménage et le jardinier sont venus aider à écoper. Mais ce jour là j'ai craqué, entre rage et pleurs.
Le propriétaire a donc fait refaire toute la tuyauterie de la maison et a été super sympa, il nous a mis pendant 2 semaines dans un appart en ville.
Nous sommes de retour depuis une semaine encore quelques fuites, mais rien de catastrophique. J'ai investi dans des boites en plastique et je vais acheter, pour l'ambiance très Bangalore, dans de la toile cirée pour couvrir quand on part, nos appareils électriques.
C'est dans ces moments là que je regrette pas de vivre dans une maison meublée et que nos affaires soient au garde-meuble en France!

samedi 24 novembre 2012

Merci Presse Océan!

Merci à Presse Océan qui a mis La Cuisine de Babeth parmi ces blogs gourmands préférés!

 Presse Océan, 2 novembre 2012
Merci à Design by Suzanne pour l'info et le scan.

vendredi 9 novembre 2012

Gratin de chou fleur


Le chou-fleur fait partie des légumes que l'on trouve ici à Kigali. Alors comme ça le chou-fleur ne fait pas rêver les papilles. J'ai essayer plusieurs recettes de gratin avant de trouver la bonne, c'est à dire celle qui permet de faire finir les assiettes. Je dois quand même avouer que quand le gratin a été posé sur la table du dîner la cuisinière n'a pas été accueillie avec des salves d'applaudissements. Mais les assiettes ont été terminées et nous avons éviter le "BEURK".
Bref une recette qui va vous faire aimer le chou fleur!

La recette serait meilleure avec du vrai Cheddar, mais à Kigali on fait avec ce que l'on trouve, c'est à dire une pale copie locale de Gouda sans trop de goût qui se râpe très bien. Parfait pour les quiches ou gratins.
Je n'avais pas non plus de ciboulette sous la main, ça ne se trouve pas partout et j'en avais plus à ce moment dans mon potager. Elle a été remplacée par des baby poireaux. Ici il faut savoir que les légumes sont souvent récoltés avant maturités, pourquoi? Je ne sais pas. Donc il faut connaître un vendeur au marché pour qui les poireaux doivent être au moins gros comme un pouce sinon partout ailleurs au marché ou dans la rue on trouve des poireaux pas plus gros qu'un bic! C'est donc ceux la qui ont terminé dans mon gratin.

Recette gratin de chou fleur délicieux
Ingrédients
- 1 beau chou-fleur
- 1 1/2 cup de lait écrémé (à diviser en 2 parties: 1 1/4 cup et 1/4 cup)
- 1/2 cup de chapelure 
- 3/4 cup de fromage râpé (Cheddar de préférence) (à diviser en 2 parties: 1/4 cup et 1/2 cup)
- 2 cuillère à soupe de farine
- 1 petit bouquet de ciboulette hachée (ou baby poireau)
- 1 cuillère à café de moutarde
- 1 cuillère à café d'huile d'olive
- sel et poivre blanc

Préparation
1- Préchauffer le four à 180C.
2- Laver le chou-fleur et couper les fleurets. Les morceaux ainsi obtenus doivent avoir un diamètre d'environ 3cm.
3- Dans un casserole mettre 1 cup 1/4 de lait, le sel et le chou fleur, porter à ébullition. Quand ça bout, réduire le feu et laisser mijoter 5 minutes environ. Le chou fleur doit être tendre.
4- Pendant ce temps: dans un bol mélanger la chapelure, 1/4 de cup de fromage râpé et l'huile d'olive. Réserver.
5- Dans une petite casserole mélanger au fouet la farine et les 1/4 cup de lait restant. Faire cuire à feu doux pendant 1 minute sans cesser de mélanger. Le mélange doit s’épaissir. Retirer du feu et y ajouter la moutarde, la ciboulette, le poivre blanc (épice très forte ne pas en mettre trop) et 1/2 cup de fromage.
6- Y ajouter le mélange lait et chou fleur. Disposer dans un plat à gratin beurré. Saupoudrer sur le dessus le mélange à base de chapelure.
7- Faire cuire 10 minutes à 180C. Puis 1 minute sous le grill.


mercredi 7 novembre 2012

Arrivage / vie en Afrique

Un petit cliché pour illustrer notre vie en Afrique, à Kigali (Rwanda) pour être plus précise. Ici certes nous ne manquons de rien, enfin en 3 ans on a appris à revoir ses priorités. Les "alimentations", comme ils disent ici, sont plutôt pleines mais pas de tout en même temps. Cette semaine arrivage de chips un peu partout!
Pour le beurre, importé de Belgique (bien meilleur que celui d'Afrique de l'Est et surtout jamais moisi), il faudra attendre la prochaine cargaison ...

mardi 6 novembre 2012

Vide Grenier à Nantes les 9, 10 et 11 novembre

    Crédit Photo nantes.fr

Même si je serai très loin, toujours à Kigali, en Afrique à ces dates là, je souhaite quand même vous faire part de l'information. Les 9, 10 et 11 novembre de 9h à 18h aura lieu un vide-grenier près de la Place Viarme chez les Petites Soeurs des Pauvres.
3 jours de vide-grenier rien que ça! Avec des meubles, de la vaisselle, du linge, des bibelots et des jouets qui auront été donnés aux Soeurs et qui les revendent pour leur maison de retraite (pour en savoir plus sur les Petites Soeurs des Pauvres à Nantes, allez lire l'article de Ouest France ici)

Donc je récapitule:
Quoi: un mega vide-grenier sur 3 jours
: 12 Rue Russeil, 44000 Nantes, France (quartier Viarme-Talensac)
Quand: 9, 10 et 11 novembre de 9h à 18h

Je n'ai pas besoin de dire aux nantais qu'à un vide-grenier quartier Viarme-Talensac il va y avoir de jolies choses et sûrement pas mal de belles pièces de brocante!

dimanche 4 novembre 2012

pancakes au yaourt


Aujourd'hui il fait gris à Kigali, mais enfin la pluie et l'orage ont cessé! Sandy n'est certes pas venu jusqu'en Afrique mais jeudi dernier notre maison a été inondée. L'eau ne venait pas que des fenêtres ou portes, nous y sommes habitués, mais aussi des plafonds! Bilan:
il a fallut demménager tout le dressing où le faux plafond, style-Dubai, menace de s’écrouler, et par la même occasion faire sécher les vêtements. Il a fallut aussi écopper l'eau dans 9 pièces. Oui oui notre maison a au moins 9 pièces. C'est assez courant ici à Kigali, les maisons sont soit extrêmement petites soit des palaces genre maison de dealer de drogue de Miami! Dans mon malheur, j'ai quand même eu de la chance car j’étais à la maison et puis je n’étais pas seule pour éponger. Le grand luxe de la vie en Afrique c'est d'avoir du personnel. La bonne et le jardinier m'ont bien aidée, et eux ne se sont pas énervés. Je dois avouer que j'ai perdu mon calme.

En effet toutes nos affaires sont protégées de l'eau qui pourrait arriver par les fenêtres ou portes, c'est à dire tout est surélevés ou dans des boites en plastique. Et là la menace est aussi venue du plafond! Donc mes plus jolies chaussures: mouillées etc etc etc

Aujourd'hui nous vivons, comme dirait mon frère (qui habite avec nous dans notre palace), comme des squatteurs du Caucase! Les vêtements, chaussures etc sont éparpillés dans les pièces où le plafond est sain et le linge sèche dans le hall d’entrée. Joli, joli!

Après tant d’émotion, un peu de réconfort! Je partage avec vous une recette de pancakes au yaourt. La recette originale, que j'avais découverte sur le blog de Camille de Cakes in the City, est à base de buttermilk. Difficile à trouver en France et impossible à trouver ici au Rwanda! Donc l'astuce pour remplacer le buttermilk, mélangez la même mesure de lait à la même mesure de yaourt nature. Et voila! Et pour que les pancakes soient plus savoureux j'ajoute des graines de pavot et à la cuisson  des myrtilles qui me rappellent au goût l’onctueux du yaourt sans trop être sucré.
Aussi comme toutes les recettes nord-américaines la plupart des quantités sont exprimées en volume. Ici il faut la même quantité de farine que de buttermilk ou du mélange à proportions égales de lait et yaourt nature.

Alors les myrtilles, oui on en trouve à Kigali. Mais des surgelées dans un mélange fruits des bois à 10€ les 500g.

Recette des pancakes au yaourt de Babeth: (pour environ 12 pancakes)
Ingrédients:
- 380 ml de farine
- 190 ml de lait
- 190 ml de yaourt nature
- 1 1/2 cuillère à cafe de levure chimique
- 1/2 cuillère à café de baking soda (bicarbonate alimentaire)
- 2 oeufs
- 40g de beurre fondu
- 40g de sucre
- 1 pincée de sel
- 1 cuillère à soupe de graines de pavot
- 1 barquette de myrtilles

Préparation:
1- Mélanger dans un saladier les ingrédients secs, c'est à dire la farine, le sucre, la levure, le baking soda, le sel et les graines de pavot.
2- Dans un 2e saladier battre les oeufs, puis y ajouter le beurre, le lait et le yaourt.
3- Verser ce dernier mélange sur les ingrédients secs.
4- Faite chauffer une poêle beurrée. Quand elle est chaude y verser une grosse louche de pâte. Au moment de retourner votre pancake y ajouter quelques myrtilles. Retourner.

Se mange chaud ou tiède! A vous ensuite d'y ajouter du sucre glace, du beurre ou du sirop d'érable.




Share on Facebook